4.2.2 - Communiquer les résultats


4.2.2.1. Réaliser un rapport

Un rapport peut prendre beaucoup de formes différentes. La forme du rapport (type, taille, style) sera en partie déterminée par la nature du problème et les objectifs du suivi (FINLAYSON, 1998) et aussi par la nature des destinataires.

Il n’est pas toujours nécessaire, ni même désirable, d’inclure tous les résultats et détails du programme, même si ceux-ci doivent rester facilement accessibles. Le rapport doit être succinct et concis (n’inclure que les résultats significatifs).

Il doit indiquer si oui ou non l’hypothèse a été vérifiée et si des mesures de gestion sont nécessaires, y compris sur la poursuite ou non du suivi.

Il devra comprendre des illustrations de qualité et compréhensibles par tous. Les graphiques doivent être clairs et réalisés de manière pertinente au vu de la nature des données (voir chapitre 3.2.1).
Les cartes permettent de localiser les données recueillies sur le terrain, donc l’ensemble des contacts avec les espèces (voir Figure n°71) ou l’étendu d’un habitat. Les logiciels permettent de superposer plusieurs couches d’information, comme la répartition d’une espèce avec l’altitude (voir Figure n°72) ou encore les habitats naturels. Elles sont précieuses pour évaluer la dynamique des populations d’espèces ou des habitats.

Figure n°71 : Localisation des contacts d’Apatura ilia dans la plaine alluviale dans la RN de l’Ile de la Platière. Source : PONT et al. 1999

Figure n°72 : Localisation de l’Isard (Rupicapra pyrenaica) dans le massif du Madres Coronat.

Source : AGRN Nohèdes, 2000


4.2.2.2 Communiquer aux réseaux

Figure n°73 : Couverture du guide « gestion et suivi des roselières » de RNF

Afin de favoriser les échanges d’expériences il est important de faire parvenir aux réseaux d’espaces protégés les rapports (méthodes et résultats) concernant les études menées dans les sites. Ces données peuvent ainsi nourrir des synthèses nationales et permettre la rédaction de guides méthodologiques sur des thèmes particuliers :

  • guide de suivi des roselières (SINNASSAMY et al., 2001), Figure n°73.
  • guide de suivi des réserves fluviales (MICHELOT, 1996).
  • etc.

 

 

 

Figure n°74 : Couverture du 2ème numéro de "Espaces Naturels"

Les gestionnaires de réserves naturelles peuvent également envisager de valoriser leurs expériences dans les revues spécialisées, et notamment dans la revue «Espaces Naturels», revue pour la conservation du patrimoine naturel éditée par l’ATEN (Figure n°74).

Selon les thèmes abordés, le gestionnaire pourra aussi envisager de communiquer les résultats d’une étude au cours du Forum des gestionnaires organisé  chaque année par les réseaux d’espaces naturels, par le biais d’une présentation orale ou d’un poster. 

Photo n°58 : Le forum des gestionnaires est l’occasion de rassembler tous les ans les acteurs des espaces naturels.
© D. MULLER

 

Table des matières